3 tendances disruptives qui marquent l’avenir du finance & procurement

3 tendances disruptives qui marquent l’avenir du finance & procurement

Mercredi 6 décembre 2017

  1. L’intelligence artificielle et la robotique peuvent redéfinir la dynamique de l’AP (comptes/dettes commerciales et autres à payer)
  2. Les réseaux d’affaires qui soutiennent l’automatisation sont à la base des analyses predictives.
  3. Le blockchain améliore la précision des données et permet d’éviter les audits par des tiers

 

La révolution numérique a changé du tout au tout  la manière de faire des affaires. Les fonctions « backoffice », dont les finances et le procurement, n’échappent pas aux trois tendances disruptives de l’avenir. L’intelligence artificielle (IA), Robotics Process Automation (RPA), Predictive Analytics et technologies blockchain sont les grands mots actuellement à la mode. Non seulement ils accélèrent les processus, mais ils en améliorent aussi l’efficacité et la précision. Ces grandes tendances influeront à coup sûr l’avenir du Finance et Procurement.

Aujourd’hui, nous sommes entourées de technologies assistées par l’IA. Les finances sont le dernier chaînon de toute une série de fonctions soumises à la croissance exponentielle de l’IA et de la RPA (robotisation de logiciels). Voici plus de 30 ans déjà qu’on cherche à trouver des solutions pour automatiser et traiter les Accounts Payable, susceptibles de réduire la charge de travail et le nombre de collaborateurs. L’un et l’autre génèrent des bénéfices supplémentaires et optimisent les réductions, produits, cashflows, planifications budgétaires interdisciplinaires, prédictions etc. L’équipe Finance de l’avenir en tient compte lors des nouveaux engagements et veille à ce que les nouveaux collaborateurs aient les compétences nécessaires pour suivre et rester au fait des évolutions technologiques. Elle veillera en outre à assurer des formations en continu de manière à ce que les collaborateurs puissent assumer davantage de (nouvelles) responsabilités.

La technologie de l’AI est fondée sur des données précises. Sans données précises suffisantes, l’AI ne dispose pas des informations nécessaires pour connaître et comprendre les décisions à prendre. Pour se faire une idée exacte de la situation financière d’une entreprise, il est certes essentiel de recueillir et de réunir des données qui sont autant que possible correctes. Les spécialistes du Finance et Procurement doivent dès lors opter pour des réseaux d’affaires qui leur permettent :

  1. de raccorder 100% des fournisseurs à l’écosystème P2P
  2. de réaliser 100% d’adoption par les utilisateurs grâce à l’e-procurement et
  3. d’automatiser 100% des commandes et des factures.

Le blockchain permet enfin, non seulement de disposer des données plus précises, mais  d’éviter la nécessité d’audits par des tiers. Les données qui sont introduites et tracées sur Blockchain ne peuvent plus être modifiées, même pas par celui qui gère le système comptable. Vu que l’intégrité des données financières est garantie, un audit par des tiers n’est plus nécessaire. Ajoutons à cela que les cycles sont écourtés et que les frais sont réduits du fait que tout se fait en temps réel. Sans oublier que la visibilité réalisée par Blockchain peut être adoptée pour les analyses permettant de mieux gérer le cashflow et les risques.

Dany De Budt, le country manager de Basware résume : « L’avenir du finance and procurement, actionné par l’e-commerce, révolutionnera non seulement la manière de travailler, mais aussi la manière d’acheter, de vendre et de négocier. Il s’agit aujourd’hui de bien comprendre le développement des équipes, les rapports avec les fournisseurs et la collaboration entre les différents départements, afin d’opter pour une plateforme qui ne risque pas d’être aussitôt surannée. Nous sommes convaincus que Basware peut offrir les solutions indispensables. » Et de poursuivre en donnant les conseils essentiels suivants : « Investissez dans des technologies conçues pour évoluer et évitez les scénarios qui risquent d’être rapidement obsolètes et qui devront donc être remplacés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Concentrez-vous sur le capital humain et tâchez de comprendre ce dont les personnes ont besoin pour suivre le progrès technologique qui permettra à votre entreprise de se lancer sur une nouvelle voie. »

Dany De Budt

Contactez-nous

Sandra Van Hauwaert

Square Egg BVBA