Basware rehausse, avec #SuperFinance, le niveau de l'administration financière

Basware rehausse, avec #SuperFinance, le niveau de l'administration financière

Jeudi 29 mars 2018 — Basware se porte fort qu’avec #SuperFinance, les entreprises amélioreront à un rythme accéléré les prestations de leur administration financière. #SuperFinance est synonyme d’une administration financière en nuage avec un processus purchase-to-pay efficace, grâce à l’intelligence artificielle.

Les experts financiers de cette ‘ère nouvelle’ misent sur l’avenir. Ils prévoient que la combinaison d’intelligence artificielle et d’intelligence humaine profitera au secteur financier du fait qu’elle permettra de prendre d’importantes décisions en se basant sur des données fiables.

« L’administration financière ‘surchargée’ de l’avenir profitera un maximum de la nouvelle technologie. Ainsi, les données du #SuperFinance pourront être analysées et servir de base pour lancer des innovations. Lorsque les administrations financières sont correctement facilitées, les activités des entreprises peuvent être rationalisées et leurs dépenses rendues 100% transparentes grâce aux données collectées, entre autres, lors de l’adjudication et du financement. Ceci ouvre de bien belles perspectives sur le plan concurrentiel », annonce Teemu Toroi, Head of Data Services chez Basware.

Les données sont la clé de l’avenir ; il convient donc non seulement de recueillir autant de données que possible, mais aussi — et ceci est tout aussi important — de veiller à ce qu’elles soient aussi détaillées que possible. Alors qu’un grand nombre d’entreprises sont depuis quelques dernières années convaincues de l’intérêt de l’automatisation, l’ère financière de l’avenir va exploiter les données complètes collectées par le biais d’un vaste réseau commercial ouvert et fiable.

Et Toroi de conclure « Quand les données principales des processus purchase-to-pay ne sont que de triste qualité, l’efficacité en pâtit. Si par contre, les données les plus importantes se trouvent au bon endroit, les flux de paiements (pour ne citer qu’un exemple) s’en trouvent nettement mieux. »

Sandra Van Hauwaert Square Egg BVBA