Bruxelles marche et court contre le cancer du sein

Bruxelles marche et court contre le cancer du sein

Jeudi 24 août 2017 — Le cœur vert de Bruxelles, le Bois de la Cambre, s’illumine de rose le 10 septembre à l’occasion de la Race for the Cure. Cette course promet d’être une édition record en nombre de marcheurs et coureurs sportifs rassemblés pour montrer leur soutien à la lutte contre le cancer du sein. La campagne nationale de la lutte contre le cancer du sein Think-Pink, qui a accueilli 3 624 personnes l’année passée, attend 6 000 participants pour la quatrième Race for the Cure Brussels.

Ne laisser aucune chance au cancer du sein : c’est sous cette devise que les marcheurs et coureurs parcourront à leur rythme une distance de respectivement 3 et 6 km. Ils ne font pas cela juste comme ça. La Race for the Cure est le plus gros événement mondial dans la lutte contre le cancer du sein. Les victorieux – ceux qui ont ou ont eu le cancer du sein – portent un t-shirt rose et sont au cœur de l’événement. Ils sont entourés des t-shirts blancs portés par leurs proches et sympathisants.

Ensemble, solidaires et plus forts

Cette année, une nouvelle couleur apparait pour la première fois : les t-shirts turquoises des Teams Captains. Ils sont la raison principale des inscriptions en masse de cette année. Car participer en équipe de minimum 10 est très intéressant : la participation coûte seulement 10 euros par personne et le pack du groupe est préparé à l’avance. Les groupes de plus de 50 reçoivent même une tente.

De plus, il n’y a pas de plus belle manière d’exprimer sa solidarité envers les victorieux que de participer en groupe.

« Beaucoup d’équipes se joignent à un victorieux », raconte Heidi Vansevenant, la fondatrice de Think-Pink. « Ensemble, ils montrent leur soutien et célèbrent la vie. Des collègues de bureau rejoignent également souvent les forces et rendent un événement d’équipe amusant. »

Mouvement mondial

Ce qui rend le message encore plus beau, c’est que des personnes du monde entier participent pour les mêmes raisons à la Race for the Cure.

« La Race for the Cure a été organisée pour la première fois en 1983 à Dallas aux États-Unis par l’organisation Susan G. Komen. Plus de 30 ans plus tard, près de 150 Races for the Cure ont lieu partout dans le monde, totalisant ensemble, un million de participants », explique Heidi Vansevenant. « Être ensemble et bouger sans pression de performance est un beau geste, mais également important. Car bouger joue un rôle important dans la prévention et le rétablissement pendant et après un cancer du sein. Les distances sont délibérément faisables, de telle manière qu’il y ait autant que possible de victorieux qui puissent participer. »

En Belgique, Think-Pink organise la Race for the Cure à Namur, Bruxelles et Anvers. La Race for the Cure Namur était au programme en mai dernier et le 24 septembre, c’est au tour d’Anvers.

Un jour inoubliable

Dans le Bois de la Cambre bruxellois, une atmosphère inoubliable règnera le 10 septembre. La Race for the Cure vous garantit un jour rempli de nombreuses activités et animations telles que la Zumba. Au menu : mouvements sains, émotions, solidarité et nouvelles rencontres. Après la partie sportive, il sera temps de profiter d’un verre et de tapas disponibles sur le site.

Tout le monde est le bienvenu, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes. Même les chiens peuvent vous accompagner pour la marche ou la course. Les inscriptions en équipe (10 € p.p.) ont lieu jusqu’au 4 septembre et les inscriptions individuelles (12 € p.p.) jusqu’au 6 septembre. Il est également possible de s’inscrire le jour-même à partir de 9h (15 € p.p.). Alors, acceptez le défi et inscrivez-vous, seul(e) ou en équipe !