Information qualitative pour chaque victorieuse

Information qualitative pour chaque victorieuse

Think-Pink et la Ministre Maggie De Block donnent le coup d’envoi pour octobre = mois du cancer du sein

Jeudi 15 septembre 2016 — Une information qualitative à l’échelle humaine sur le cancer du sein est trop souvent difficile à trouver pour les victorieux. C’est pourquoi la campagne nationale contre le cancer du sein, Think-Pink, démarre un projet d’information à grande échelle : chaque victorieux en Belgique reçoit un livre Think-Pink via la clinique du sein. Le premier exemplaire en version néerlandaise et française sera remis par la Présidente Heidi Vansevenant et les ambassadrices Tia Hellebaut et Jo Lemaire ce midi à la Ministre de la Santé Publique Maggie De Block. Simultanément, elles lui épingleront le premier ruban rose, en guise de départ du mois de conscientisation octobre.

Champion du monde du cancer du sein: ce n’est pas un record dont il faut se réjouir. D’une façon relative, le cancer du sein ne survient nulle part ailleurs plus qu’en Belgique: 10 778 personnes en 2013. Pas moins d’une femme sur neuf contracte le cancer du sein. Et une femme sur trois ne se fait jamais dépister.

Les informations que les victorieux recevaient jusqu’à présent étaient trop fragmentaires et générales. Il s’agit souvent de brochures provenant de firmes pharmaceutiques, qui ont été traduites et non adaptée à la situation en Belgique. Avec le livre “Think-Pink – Vivre avec le cancer du sein. Le combat, pendant et après la maladie”, l’asbl offre une information complète et accessible aux victorieux.

Une mine d’informations pour chaque victorieux

Afin de rendre le livre accessible à tous les victorieux, Think-Pink l’offre, par le biais des cliniques du sein belges, à chaque personne qui reçoit le diagnostic. «En tant que victorieuse, je sais qu’au moment du diagnostic, beaucoup de choses surgissent», raconte la Présidente de Think-Pink, Heidi Vansevenant. «Trop d’informations à traiter en une fois et pour toutes les retenir».

«C’est pourquoi nous offrons le livre Think-Pink à chaque victorieux. Il contient des réponses à beaucoup de questions qu’ils se posent. À propos du cancer du sein, des options de traitement, du dépistage et des coûts, mais aussi au sujet de la reconstruction, suites des traitements et soins durant et après le traitement. C’est un outil que les victorieux peuvent consulter pour aller à l’essence-même, parce qu’ils y trouvent l’information qui leur est pertinente. Les premières réactions lors du projet-test, entre autres à l’UZ de Gand, sont d’ores et déjà très positives.»

L’information est la clé

Car un patient bien informé est aussi positif pour les médecins. « Je vois de plus en plus de nouveaux patients qui utilisent le livre », dit le Professeur Dr. De Neve de l’UZ de Gand. « Ils viennent en consultation avec une bonne connaissance de base. Souvent, aussi avec des questions pertinentes, spécifiques à leur stade et type de cancer du sein. Ce qui veut dire que le livre est facile à lire. Les victorieux qui l’ont consulté ont une bonne base pour discuter de leur thérapie avec nous, le ‘monde médical’. »

« Pour les victorieux, une bonne connaissance forme un base solide pour faire des choix ainsi que pour cadrer des examens et traitements », souligne le Professeur De Neve. « Et pour nous, la communication est facilitée, parce que nous savons discuter avec eux au niveau scientifique rationnellement. C’est déjà même arrivé quelques fois que nous pensions que le patient avait une profession médicale, ce qui s’est avéré ne pas être le cas. J’espère que cette évolution se répandra en offrant le livre à tous les victorieux par le biais des cliniques du sein. »

Aussi, les victorieux qui ont déjà reçu le livre en sont satisfaits. « Le livre est formidable », dit la victorieuse Goedele. « Quand j’étais à la clinique, j’en ai retiré beaucoup, aussi bien de ce que le livre contient que du geste en lui-même. Maintenant, je le lis encore régulièrement : d’autres chapitres, relire les histoires … Vous y trouvez toutes les informations que vous cherchez. »

Octobre = Mois du cancer du sein

Durant octobre = mois du cancer du sein, la campagne nationale contre le cancer du sein s’investit encore plus pour attirer l’attention sur la sensibilisation et la santé des seins. C’est pourquoi Think-Pink diffuse, en octobre, 250 000 rubans roses à travers le pays. Le message qui se glisse derrière chaque ruban : faites-vous dépister à temps et prenez part au dépistage populaire du cancer du sein. Plus tôt cette année, Think-Pink a lancé un spot publicitaire à la radio et à la télévision autour du cancer du sein. Cette action rubans y est donc reliée.

À côté de la Ministre Maggie De Block, des dizaines d’autres politiciens ont dit qu’ils épingleront également le ruban rose durant le mois du cancer du sein. Ainsi, ils diffusent également le message de Think-Pink : Ne laissez aucune chance au cancer du sein.

Contactez-nous

Sandra Van Hauwaert

Square Egg BVBA